Glossaire de l'Economie de l'Environnement

Commence par Contient Terme exact Se prononce comme Rechercher dans tous les glossaires
Tout A B C D E F G I L M N O P Q R S T U V
Terme
Objectif environnemental

"But environnemental général qu'un organisme se fixe, résultant de la politique environnementale, et quantifié dans la mesure du possible".

Objectifs quantifiés de limitation et de réduction des émissions

Dès 1992 le débat à Rio s'est cristallisé autour de deux méthodes de négociation : fallait-il viser un accord sur les objectifs quantifiés répartis par pays (futur QELROS) ou sur une harmonisation de politiques et mesures parmi lesquels la taxe carbone ? L'article 3 du Protocole de Kyoto en 1997 établit des réductions quantifiées.

Obligation redditionnelle (obligation de rendre compte, obligation de justification)

"Méthode organisationnelle qui oblige le (ou la) gestionnaire à rendre des comptes en fonctions de paramètres qu'il a préalablement acceptés". "Obligation imposée à un gestionnaire (dirigeant, administrateur public, etc.) par la loi, un règlement ou un contrat, de démontrer qu'il a géré ou contrôlé, en conformité avec certaines conditions explicites ou implicites, les ressources qui lui sont confiées". "Obligation faite à un fonctionnaire de rendre compte aux parties prenantes de la façon dont il a utilisé les pouvoirs qui lui étaient confiés et s'est acquitté de ses obligations, a donné suite aux critiques ou demandes qui avaient été formulées et a accepté d'assumer (une partie de) la responsabilité de l'échec, de l'incompétence ou de la fraude. Les systèmes existant en matière d'obligation redditionnelle des fonctionnaires peuvent être interorganisations, comme dans le cas de différents services gouvernementaux, propres à une organisation, entre superviseurs et subordonnés, ou externes à l'organisation, par exemple lorsqu'une organisation et ses fonctionnaires doivent rendre compte directement aux clients ou aux parties prenantes. Les systèmes en question peuvent aborder à la fois les questions liées à la personne qui occupe une fonction et à la nature des décisions prises par cette personne. L'obligation redditionnelle passe par la liberté de l'information, la capacité des parties prenantes de s'organiser et la primauté du droit." L'Office de la Langue Française recommande d'éviter en français le terme d'imputabilité

Optimum de second rang

"Se dit d'une mesure qui ne correspond pas à la solution théoriquement optimale, mais qui va au moins en partie dans le sens de cet optimum et qui constitue la meilleure des politiques ou des mesures non optimales auxquelles il est possible de faire appel."

Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)

"Organisme qui a pour mandat de fournir aux 29 pays membres une tribune sur laquelle les gouvernements peuvent échanger leurs expériences, discuter les problèmes communs et chercher des solutions que chaque pays peut ensuite appliquer à propre situation. Chaque pays membre s'engage à respecter les principes de l'économie de marché et de la démocratie pluraliste. C'est l'OCDE qui a introduit en 1972 le principe pollueur/payeur qui est un des fondements essentiels des régulations économiques de l'environnement."

Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

"Créée par l'Uruguay Round et successeur du GATT, cette nouvelle organisation a commencé à exercer ses activités le 1er janvier 1995".

Organisme

"Compagnies, société, firme, entreprise, autorité ou institution, ou partie ou combinaison de celles-ci, à responsabilité limitée ou d'un autre statut, de droit public ou privé, qui a sa propre structure fonctionnelle ou administrative. Note : dans les organismes constitués de plusieurs unités opérationnelles, une unité isolée peut être définie comme un organisme".

Oscillation australe El Niño (ENSO)

Dans son sens originel, El Niño est un courant d’eaux chaudes qui circule périodiquement le long de la côte de l’Équateur et du Pérou, perturbant les pêcheries locales. Ce phénomène océanique est associé à une fluctuation du régime de pression de surface intertropicale et à la circulation dans l’océan Indien et le Pacifique, dénommée Oscillation australe. Collectivement, ce phénomène couplé atmosphère-océan est désigné sous le nom d’Oscillation australe El Niño, ou ENSO. Lorsqu’un phénomène El Niño se produit, les alizés dominants diminuent et le contrecourant équatorial se renforce ; en conséquence, les eaux chaudes de surface dans la zone de l’Indonésie se déplacent vers l’est pour recouvrir les eaux froides du courant péruvien. Ce phénomène a des incidences importantes sur le vent, la température de la mer à la surface et les régimes de précipitations dans le Pacifique tropical. Il a des effets climatiques dans toute la région du Pacifique et dans nombre de régions du monde. L’inverse d’un phénomène El Niño est dénommé La Niña.

Glossary 3.0 uses technologies including PHP and SQL